CONTESTEZ ET PRÉSERVEZ VOS POINTS La grande majorité des infractions constatées par les radars
automatiques sont contestables.
Nous sommes là pour vous aider à faire valoir vos droits. Je conteste
POURQUOI ET COMMENT FAIRE APPEL À NOS SERVICES ?

Pourquoi ? Dans la très grande majorité des infractions constatées par les systèmes de verbalisation automatique, il est impossible d’identifier le conducteur du véhicule impliqué.

Dès lors que l’identification est impossible, nous vous garantissons la préservation des points de votre permis de conduire.

Comment ? Vous avez été « Flashé », la première étape maintenant est d’obtenir le plus rapidement possible la photo de l’infraction.

La demande se fait en ligne ICI.

Il suffit de se laisser guider par le formulaire de la page Web.

Une fois cette demande terminée, cliquez sur le bouton « Je conteste » ci dessous, remplissez notre formulaire et nous nous occupons du reste.

45 jours, pas 46

La loi vous octroie 45 jours pour adresser votre requête en exonération s’il s’agit d’un avis de contravention. Pas un de plus !

Ne tardez pas. Si vous souhaitez obtenir au préalable la photo-radar avant de contester, ne perdez pas une seule journée.

JE VIENS DE RECEVOIR UN PV
Contester ?

Excès de vitesse, feux rouge brûlé, stationnement interdit, alcool au volant… Voici quelques exemples d’infractions les plus communes qui peuvent vous valoir de recevoir un procès verbal. Les infractions au code de la route sont une source de revenu non négligeable pour l’État. Même s’il est un acte juridique de valeur, le procès verbal peut être contesté dans certains cas.

Dans quel cas ?

La contestation d’une contravention est une démarche essentielle qui peut lorsqu’elle est menée avec efficacité, préserver votre permis de conduire de son annulation. Chaque point de votre permis de conduire est essentiel. Reste à déterminer si, dans votre cas particulier, la contestation est justifiée.

Avant tout, conserver ses points

La quasi totalité des conducteurs ne sont pas des délinquants de la route et la majorité des points retirés le sont suite à des infractions mineures. Il n’est pas, non plus, nécessaire de faire beaucoup de kilomètres pour que s’installe le phénomène du grignotage inexorable de vos points et mettre en danger votre permis.

SCRUPULEUX ET MÉTHODIQUE

L’état, pour retirer des points sur votre permis de conduire, doit être en mesure de prouver avec exactitude votre présence au volant lors de la constatation de l’infraction.

Pour contester nous allons donc mettre en avant votre droit de prêter votre véhicule à qui vous le voulez sans que rien ne vous oblige à dénoncer cette personne. Le gouvernement a fait le choix d’automatiser à outrance la verbalisation des conducteurs sans avoir à les intercepter à bord de leur véhicule. Dans la majorité des cas la conservation de vos points est possible grâce à notre méthode.

Pour un tarif forfaitaire de seulement 39,90 €, laissez nous agir en votre nom et ainsi préserver vos point

DES INFOS
30, 50, 70, 80, 90, 110, 130 … soyez très attentif.

Les choses se compliquent de plus en plus pour les conducteurs. En effet les variations de vitesses se multiplient sur les routes françaises. Le retour partiel du 90km/h sur quelques tronçons ne va pas simplifier les choses. Un œil sur la route, un dans le rétro, un sur la signalisation et un dernier sur le compteur, ça commence à faire beaucoup. Trop peut-être.

La peur du radar engendre un surcroît de stress pour le conducteur qui est déjà en temps normal suffisamment sollicité. Il existe des solutions d’alerte vitesse ou lecture tête haute de votre vitesse en vente dans le commerce. Pensez-y.

Radars de chantiers

Destinées en premier lieu à assurer la sécurité des ouvriers, les radars de chantiers ont peu à peu fleuri sur le bord de nos routes. Ils sont désormais officiellement nommés radars autonomes. Depuis, leur localisation a évolué et ils peuvent désormais être installés dans d’autres zones jugées dangereuses. Ils sont détenteurs d’un certain nombre de records de flash !

Le remplacement des anciennes générations

Ils arrivent en masse. Plus performant et polyvalent, ils contrôlent la vitesse de circulation, le franchissement de feux de signalisation ou de passage à niveau et peuvent également identifier la voie de circulation et ce dans les deux sens de circulation. 1200 seront installés d’ici la fin 2022.

Les panneaux de signalisation

Leur implantation n’a jamais été obligatoire. Pour les radars fixes, ils ont été tour à tour supprimés, remplacés par des radars pédagogiques puis réimplantés depuis 2013.
En ce qui concerne les radars mobiles plus aucun panneautage n’est mis en place depuis 2005 et l’information qui se faisait sur les sites internet des Préfectures qui publiaient mensuellement le programme des contrôles ou encore dans les journaux n’existe plus depuis une circulaire du gouvernement.

Objectif : « rendre chaque conducteur responsable de son comportement ».

Vous souhaitez contacter un avocat spécialisé

Vous souhaitez contacter un avocat pour poser des questions ou vous faire représenter lors d’un éventuel passage au tribunal ? Vous trouverez ICI une liste d’avocats spécialisés en droit routier, permis de conduire et automobile disponible dans chaque région.